jeudi, mai 15, 2014

Si vous ne voulez pas de mosquées, remplissez les églises.

Ils me font rire (jaune) tous ces «catholiques non-pratiquants» qui sont dérangés par l'invasion des mosquées.

Le fantasme laïciste d'exclusion de l'espace public des religions ne peut être qu'un échec face à l'islam. On le voit tous les jours. La laïcité en 2014 signifie combattre le catholicisme et favoriser l'islam.

On ne peut opposer à l'islam qu'une foi concurrente et celle-ci est bien évidemment le catholicisme. Peu importent les lâchetés et les palinodies du clergé : le catholicisme est en opposition irréductible avec l'islam, dans son histoire, dans sa culture, dans sa doctrine.

Les envahisseurs ne progressent que par notre faiblesse. A leur force, il faut opposer notre force. A leur foi, il faut opposer notre foi.

Tout le reste, ce sont des discours creux et des verbiages sans intérêt pour contourner cette vérité. La vérité est toujours un scandale.

Nota : le Dalaï-Lama aurait dit à des occidentaux attirés par le bouddhisme «Commencez par être de bons chrétiens». C'est du bon sens : la dilection excessive pour l'Autre qui touche certains occidentaux est pathologique. Au contraire, une fidélité raisonnable à sa propre culture est saine. Néanmoins, je doute de l'authenticité de cette citation, un lecteur aurait-il des informations ?

Addendum (grâce à un commentateur) :

Quant à la citation du Dalaï Lama, elle est authentique, la voici dans son intégralité :

"Je suis contre la mode bouddhiste. Je crois que les Français, qui sont de culture et d'atavisme chrétiens, devraient rester chrétiens. Il vaut mieux vous en tenir à vos valeurs traditionnelles... Ce n'est que si, après avoir mûrement réfléchi, vous estimez que le bouddhisme peut vous apporter un plus par rapport au christianisme que vous pouvez devenir bouddhistes".

(Source : Dimanche.ch, 31 décembre 2000 ; l'hebdomadaire suisse n'existant plus, on se reportera à la dépêche AFP du même jour intitulée "Le Dalaï Lama contre la "mode bouddhiste" en Europe.").

Aucun commentaire: