jeudi, juillet 31, 2014

Ras-le-bol Jaurès

Aujourd'hui, on nous en fait une batteuse, de Jaurès. Même le Figaro, ce journal de faux droitiers.

Il ne faut pas pousser pépère dans les orties. Jaurès, grand homme de gauche, ça se discute déjà. Mais grand homme français, certainement pas.

Qu'a-t-il fait, à part bondir de songes creux en phrases ronflantes ? Comme disait son «ami» Clemenceau, on reconnaît un discours de M. Jaurès à ce que tous les verbes sont au futur.

La gauche nous impose une fois encore ses fausses références.


Aucun commentaire: