mercredi, août 20, 2014

Du bonheur d'être réac. Apologie de la liberté (D. Tillinac)

Certains trous du cul lecteurs reprochent à ce blog de ne pas être assez productif en période estivale. Je fais ce que je peux, j'aimerais les y voir.

Tillinac a parfois des idées politiques étranges, il répugne au conflit, ce qui l'amène à faire des concessions dommageables.

Cependant, c'est un styliste agréable et son opuscule est sans défaut (à part une phrase mal tournée dont je m'étonne qu'elle ait franchi le filtre de la correction). Son association du réac et de la liberté est pertinente. La mentalité du réac est bien rendue.

Une lecture d'été, à lire en chaise longue à l'ombre d'un charme.

Aucun commentaire: