samedi, août 30, 2014

Hollande est-il le problème ?

Le Figaro Magazine titre Hollande : le problème, c'est lui.

Je déteste François Hollande, mais ce titre et cet article me paraissent stupides.

Le problème, c'est qu'en trente ans, le PS a été noyauté par les militants associatifs subventionnés et les politiciens professionnels (c'est souvent les mêmes). Cela transforme le PS en parti d'extrême-gauche détaché des réalités et du plus simple bons sens, totalement étranger au monde de 2014. Voilà le vrai problème. Le PS est devenu le partis des dogmatiques défendant les abrités de toutes sortes.

N'importe quel président issu du PS aurait les mêmes difficultés que François Hollande à essayer de concilier l'inconciliable : la réalité et le PS.

Si François Hollande n'avait pas été un menteur pathologique, il n'aurait pas été élu. Mais n'importe quel candidat socialiste devait être menteur comme un arracheur de dents.

Simplement, il a peut-être encore moins de compétences comportementales que les autres, alors son inadéquation au poste se voit plus. Il ne faut pas oublier que, comme président du conseil général de Corrèze, il avait atteint son seuil d'incompétence.

D'ailleurs, il faudrait rayer la Corrèze de la carte à coups de bombe atomique : un département qui a donné à la France Queuille, Chirac et Hollande mérite d'être détruit.



Aucun commentaire: