jeudi, août 28, 2014

Les patrons français sont les rois des gogos (et ils ne sont pas seuls)

FIGAROVOX - La nomination d'Emmanuel Macron et le numéro de charme de Valls au Medef sont-ils l'acte de naissance d'une gauche réformiste en France?

Jean-Louis BOURLANGES - Les patrons français sont décidément les rois des gogos. Ont-ils oublié qu'Emmanuel Macron était à l'Élysée depuis 2012 et que Manuel Valls n'en est pas à sa première déclaration d'amour aux entreprises? En écoutant le Premier ministre sur France 2, je n'ai pas perçu l'annonce des réformes qu'attend le pays et j'observe que l'équation politique du gouvernement lui interdit de s'affranchir autrement que dans les mots des tabous de sa majorité.

[...]

Quant au gouvernement, il s'est bien gardé jusqu'à présent de mener la politique dont on l'accuse : il s'est inventé une fausse rigueur, il a refusé les vraies réformes et multiplié à l'adresse de nos partenaires des promesses qu'il n'a jamais honorées.

Aucun commentaire: