dimanche, octobre 05, 2014

Européisme, la catastrophe finale avant Noël ?

Article très intéressant d'Eric Verhaeghe à propos des très lourds et très noirs nuages qui s'accumulent ce mois-ci au dessus du fragile chateau de cartes de la construction européiste :

L’Europe de Juncker et Draghi à la veille d’un cataclysme ?

Remarquons que le scénario décrit correspond au schéma général anticipé par tous les anti-européistes conséquents : la construction européiste repose sur un mensonge majeur, la négation de l'existence des peuples européens divers et l'affirmation de l'existence d'un peuple européen unique.

Ce mensonge majeur est décliné en un chateau de cartes de mensonges subsidiaires. Par exemple, l'Etat français peut décider n'importe quoi, il ne fera jamais banqueroute, l'Allemagne viendra toujours à son secours. Ou encore, Mario Draghi sauvera toujours les Etats faillis whatever it takes, etc.

C'est une perspective très soviétique (les parallèles entre l'UE et l'URSS ne sont plus à faire) : l'URSS aussi reposait sur un édifice de mensonges qui paraissait indestructible. Mais il suffit de retirer une carte au bon moment pour que le chateau s'écroule.

Pour ma part, je ne crois pas en un effondrement pour l'instant, mais juste à un sérieux coup de semonce. En effet, les européistes ont prouvé leur capacité à tordre les règles et la perception de la réalité. Mais, de coup de semonce en coup de semonce, l'effondrement viendra.

Aucun commentaire: