vendredi, décembre 19, 2014

Zemmour se défend

Je me demande si cette défense n'est pas contre-productive. Si elle n'accorde pas trop d'importance à ses détracteurs.

Entre des journalistes en meute qui appellent à la censure et un ministre de l'intérieur qui appelle à manifester contre un journaliste, quel est le plus grotesque ?

Bien sûr, laisser faire ces enfoirés est dangereux mais y a-t-il encore nécessité de leur répondre pour les désarmer ? Ne sont-ils pas éclaboussés d'un tel mépris public qu'il suffit de les ignorer ?




Aucun commentaire: