vendredi, janvier 09, 2015

La majorité musulmane pacifique : fumisterie

Que la majorité des musulmans de France soit pacifique, je ne demande qu'à y croire (mais je n'y crois pas, je pense que beaucoup de "pacifiques" le seraient beaucoup moins s'ils étaient majoritaires dans le pays), ce n'est pas le problème, c'est un écran de fumée, une fumisterie : l'histoire est faite par les minorités.

Si je me souviens bien (chiffre à confirmer), en 1913, les bolcheviques étaient ... 20.

Curmudgeon :

*********
Maxime Tandonnet est civilisé, ce qui explique cette phrase : "J'en profite pour remercier sincèrement les intervenants sur mon dernier billet pour la modération de leurs propos et leur refus des amalgames entre l'islamisme radical et les musulmans de France dans leur ensemble".

Mais "l'islamisme radical", qui est l'islam à sa racine, celui qui est dessiné dans le Coran et la Sunna, est une doctrine. Les musulmans sont des êtres humains, mes semblables. Il suffit que la doctrine, prise au sérieux, sans accommodements majeurs, informe le comportement d'une minorité, pour que le danger soit là.

Je ne répéterai pas que les fidèles convaincus du communisme, du fascisme, du nazisme, du militarisme japonais, étaient une minorité, que les membres des partis uniques de ces systèmes étaient une minorité.

La majorité comporte divers courants : ceux qui sont hostiles, ceux qui laissent faire, ceux qui se laissent convaincre en partie, ceux qui s'aveuglent. C'est de la sociologie de base. Il est donc dangereux de se rassurer trop facilement, même si, assurément, il n'est pas question d'attiser la haine.

Les musulmans, surtout leurs responsables religieux, doivent être mis en face de leurs responsabilités devant certains éléments de la doctrine de l'islam. Cette responsabilité ne peut pas être éludée sous l'empire de bons sentiments.

Par exemple. Oui ou non, adhérez-vous au point de doctrine selon lequel le blasphémateur et l'apostat méritent la mort ?

Par exemple encore. Adhérez-vous au principe de la dhimma pour les sociétés dominées par les musulmans ?

Par exemple encore. Acceptez-vous la possibilité, même si elle vous blesse, que Mahomet soit représenté dans une image, y compris dans une caricature ?

Là, on est dans du précis, pas dans du bavardage.
*********

C'est bien Ivan Rioufol qui a raison : de même que le nazisme ne pouvait être véritablement arrêté que par les Allemands ou par la guerre totale, l'islamisme ne pourra être arrêté que par les musulmans ou la guerre totale.

Et là, il ne suffira pas de se payer de mots, les déclarations pathétiques ne coutent pas cher. Il faudra que les musulmans en France dénoncent et ostracisent chaque type qui se radicalise, chaque imam belliqueux, chaque petite frappe qui se balade avec le survête dans les chaussettes. Y sont-ils prêts ? J'ai bien peur de connaître la réponse.

Et pour une raison fondamentale simple : le pacifisme, que je crois sincère, de beaucoup de musulmans français ne peut pas se réclamer de l'islam. Les pacifiques ne peuvent pas combattre les fanatiques en leur disant qu'ils sont meilleurs musulmans qu'eux.

Aucun commentaire: