mardi, janvier 13, 2015

Le rapport entre «l'immense majorité des musulmans pacifiques» et «l'infime minorité des terroristes» ? Le grignotage continu

Curmu nous poste ce commentaire éclairé :





A propos des modérés, un ancien musulman dit ceci :
The concept of killing over an insult is abhorrent, but is held to be acceptable by a majority of Muslims.  Does this mean that a majority of Muslims would kill over a cartoon? Of course not.  However it does mean that a majority of Muslims would NOT stop a fellow Muslim from doing so, and might even feel compelled to assist or support them either financially, or through their silence. This concept is the bridge from religion to savagery. If a Muslim accepts insult as justification for violence, then it becomes possible  for them to move to the next stage – honor killings, murder of apostates and infidels, etc.

Ex-Muslim’s Open Letter to America: “What else has to happen so you wake up?”

Rappelons que la grosse ficelle consistant, pour de prétendus modérés, à désavouer les extrémistes tout en profitant sans vergogne des conquêtes qu'ils font est connue de toutes les idéologies et de toutes les religions conquérantes.

Ainsi, M. Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, verse des larmes de crocodiles sur les dessinateurs de Charlie Hebdo mais il est bien content que, du fait de la trouille inspirée par les terroristes, les caricatures de Mahomet soient désormais inenvisageables en France (1) et que la critique publique de l'islam soit réduite à pas grand'chose, et jamais par des officiels.

Ce n'est certainement pas dans ses intentions d'aller voir Charlie Hebdo pour leur demander de caricaturer Mahomet à nouveau pour bien montrer qu'il est du coté de la liberté d'expression.

*********************
(1) : on braille d'autant plus fort en défense de la liberté d'expression qu'on a, en pratique, intériorisé la censure. Combien de caricatures de Mahomet bêtes et méchantes dans les journaux ces derniers jours ? Aucune. Ils ont tous choisi de l'édulcoré et s'ils ont publié ces caricatures, même édulcorées, c'est uniquement à cause de l'actualité. Désormais, plus de caricatures de Mahomet du tout, même fades. On a gueulé  qu'on allait voir ce qu'on allait voir mais, en réalité, on se couche.

Aucun commentaire: