mardi, février 24, 2015

Hollande (et Sarkozy, et Le Pen) et le catholicisme



Ce qui me frappe en écoutant cet entretien, c'est d'entendre (une fois de plus) à quel point François Hollande est un tordu, un malsain, un type pas franc du collier.

Je l'ai déjà écrit : la psychologie de François Hollande me rappelle Joseph Staline, ancien séminariste. Bien sûr, les circonstances sont fort différentes, ce qui limite la comparaison, mais j'y tiens tout de même.






Aucun commentaire: