jeudi, février 12, 2015

Lee's lieutenants : a study in command (Douglas Southall Freeman)

J'ai écrit la recension de ce livre en 2010 :

Lee's lieutenants, a study in command (Douglas Southall Freeman)

mais je voulais le rappeler à mes lecteurs. C'est un des livres les plus extraordinaires que j'ai lus.

L'auteur, Douglas Southall Freeman, mérite aussi le déplacement.

Vous pouvez le lire dans la version abrégée, celle qui est en photo dans le billet de 2010. Elle fait seulement 900 pages (je vous laisse imaginer la version complète).

L'extraordinaire figure de Stonewall Jackson domine l'ouvrage. Cet homme très pieux et franchement chiant dans la vie civile se révèle au feu un général de la trempe de Napoléon. Il n'est pas sûr qu'il soit exagéré de dire que la perte de ce chef hors du commun, juste avant Gettysburg, tué dans la nuit par ses sentinelles sur une erreur d'identification, ait été la perte du Sud.

Comme Lee, son apparence pondérée cache une audace folle. Sa dernière bataille, la Wilderness/Chancellosville, est un chef d'oeuvre d'esprit de décision digne de Friedland ou de Patay.

Laissant un rideau face à l'ennemi en faisant l'hypothèse audacieuse mais juste qu'il n'attaquera pas tout de suite, il fait contourner au gros de sa troupe les lignes nordistes par des chemins « impraticables » (style « les Allemandes ne passeront pas par les Ardennes ») et gagne une victoire écrasante contre des troupes deux fois supérieures en nombre.

L'envie de m'intéresser au Sud m'a été donnée par cet enfoiré (c'est presque affectueux) de Bertrand Tavernier, dont j'ai souligné le paradoxe.


Et la bande-annonce :




La Terre Tremblante

Les pêcheurs mettent leurs lignes comme des araignées
Piégeurs, voleurs des âmes
Les attrapes sont mises pour les innocents
Gambleurs, éviteurs des blâmes

Descends
Allons
Descends
Dans l'eau saumâtre
Reviens
C'est rien
Reviens
A la terre tremblante

Les voleurs, ça met leurs appâts sur la ligne
La bouteille, la fierté et l’argent
Ça voit pas qu’ils sont piégés pour toujours
Dedans un fil étranglant

Descends

Allons
Descends
Dans l'eau saumâtre
Reviens
C'est rien
Reviens
A la terre tremblante

Aucun commentaire: