jeudi, mars 26, 2015

Zemmour, les malheurs de la féminisation et la belle Italienne



Si les généralisations de Zemmour me paraissent audacieuses à la limite de la fumisterie, elles ont tout de même un parfum de vérité.

La violence anti-féminine de notre glorieuse révolution est une de mes raisons de la détester. Le sort atroce de la princesse de Lamballe suffit à révulser tout homme de bien.



Aucun commentaire: