jeudi, avril 02, 2015

Charles Gave sur BFM

Il y avait longtemps que je n'avais pas regardé BFM mais j'aime bien Charles Gave. L'émission entière est à regarder :



Un de mes collègues m'a interrogé, en larmes : « Comment, toi qui es conservateur, peux-tu soutenir le libéralisme économique ?». Je l'ai traité de Zemmour, de Polony, de Chevènement, de Philippot et de Le Pen puis je lui ai foutu un grand coup dans les dents, genre Maouachiguéri coup de pied circulaire :


Ouamachiguéri coup de pied circulaire par coluche7662


On peut aussi le voir comme ça :


Hé ouais, y a de l'ambiance au bureau.

Bref, après que j'ai rétabli dans le bureau l'ordre, le sens des convenances et le respect des hiérarchies, je me suis expliqué.

Il ne faut pas confondre le libre-échangisme mondialisé promu par les Etats et les organisations para-étatiques anti-nationales avec des technocrates apatrides genre Lagarde, Strauss-Kahn, Lamy et Moscou-Vichy (1) et le libéralisme qui vient de l'interaction d'hommes libres et qui se caractérise justement par le respect de la tradition, cette démocratie des morts, et  donc des nations.

Je ne serais pas gêné par un certain protectionnisme entre nations, avec une grande liberté et un Etat minimal à l'intérieur de chaque nation. C'est exactement l'inverse que nous avons.

Comme, malgré sa bêtise crasse en économie, j'aime bien Zemmour, je vous mets en lien vers son texte sur les frontières.

Le noeud de tout, c'est le rétablissement des frontières dans les têtes, le retour de la fierté nationale, du patriotisme. Le reste en découle.


***********
(1) : comme disent les Anglais, il faut mettre des Français à la tête des organismes internationaux. Ce sont les seuls qui ne défendent pas leur pays. Et, en plus, je suis sûr que ces abrutis de Lagarde, Strauss-Kahn, Lamy et Moscou-Vichy prennent cela pour un compliment.



Aucun commentaire: