samedi, mai 09, 2015

La victoire de Cameron, une duperie ?

Groundhog Day Comes Round Again

Peter Hitchens pense que la droite anglaise est, comme la droite française, une fausse droite, tout aussi avide d'obtenir ses certificats de respectabilité de l'establishment bien-pensant, qu'elle se rue pareillement à la servitude gauchiste. Bref, que tous ces gens sont des passeurs (passeurs des idées de gauche comme il y a des passeurs de drogue), suivant le mot de Philippe Muray.

Comme les Français, les Anglais sont victimes de cette fausse droite qui, en usurpant sa place, les prive d'échappatoire à la bien-pensance. Cameron, un Juppé en plus jeune et en moins arrogant (et, quand même, en moins abruti).

Je pense, comme Eric Zemmour, que l'esprit soixante-huitard est un mouvement profond, dont on peut retracer les origines à la Réforme, à notre folle révolution et à la première guerre mondiale (plus on s'approche, plus les causes sont directes et mécaniques) et qu'il n'a pas fini, très loin de là, de faire sentir ses effets destructeurs.

L'hypothèse d'Ivan Rioufol, une révolution conservatrice dans les cadres nationaux actuels comme remède au nihilisme bien-pensant, est optimiste. Je le suis beaucoup moins. Je pense que le remède à la bien-pensance pourrait être l'explosion des cadres actuels, les populations bien-pensantes et les populations conservatrices tentant de se séparer, avec les troubles qu'on imagine.

On peut lire les velléités séparatistes écossaises à cette lumière, même si nous sommes à fronts renversés : il est inhabituel que cela soit le parasite gauchiste, en l'occurrence l'Ecosse, qui veuille se séparer de son hôte. Cela résulte d'une erreur de calcul des indépendantistes, hypnotisés tels des chameliers moyens, par le mirage pétrolier.

Tout le monde connaît les envies des Flamands de se séparer des Wallons.

Nul doute que plus d'un Français de France voterait sans trop de difficultés l'indépendance de la Seine-Saint Denis telle qu'elle est aujourd'hui.

Derrière les arguments économiques, faciles à exposer car en phase avec l'esprit matérialiste de l'époque, se dissimulent des motivations sociales, culturelles et ethniques, plus discrètes mais au moins aussi puissantes.








Aucun commentaire: