dimanche, juillet 19, 2015

Aérons nous l'esprit avec Simon Leys et Confucius

Extrait de l'ange et le cachalot :

La politique et les silences de Confucius

Toute ressemblance ...

J'ai du mal mais je m'efforce moi aussi d'être un homme de peu de mots. Je ne suis pas plus entouré que la moyenne (je crois) de jacteurs et de hâbleurs, mais j'en viens, par lassitude de ces personnages, à rechercher la compagnie des taiseux.

Au fait, Simon Leys explique son titre par une citation de Chesterton :

"Un homme qui s'attache aux harmonies, qui n'associe les étoiles qu'avec es anges, ou les agneaux avec les fleurs printanières, risque d'être bien frivole, car il n'adopte qu'un seul mode à un certain moment ; et puis ce moment une fois passé, il peut oublier le mode en question. Mais un homme qui tâche d'accorder des anges avec des cachalots doit, lui, avoir une vision assez sérieuse de l'univers".




Aucun commentaire: