lundi, juillet 20, 2015

L'UERSS finira comme l'URSS, peut-être.

L'Europe contre les "charlatans"

Moi aussi, j'ai été courroucé par ce titre du Point, totalement con. Bête, mais bête ... à manger du foin. C'est vraiment la bêtise européiste à front de taureau. Pourtant, personne ne peut me soupçonner de porter Mélenchon ou Tsipras dans mon cœur.

Je trouve l'analyse de Roland Hureaux très juste, notamment les raisons qui font que Tsipras n'a pas les outils intellectuels pour contester à la racine l'européisme.

J'aimerais m'attarder sur un point : l'extrémisme centriste, technocratique et anti-démocratique, des européistes. Même si cette notion d'extrémisme centriste peut paraître étrange au premier abord, il est clair qu'il existe (voir les exemples de Hureaux).

Pour moi, c'est une variante de l'utopie pacifiste, d'ailleurs les européistes sont souvent des pacifistes (voir le budget de défense des pays européens dirigés depuis quarante ans par des européistes).

Comme le pacifisme, le centrisme européiste est une lâcheté intellectuelle et morale (ce qui n'empêche pas le courage physique de certains pacifistes).

L'essence de la politique est le conflit (Julien Freund). Plutôt que d'assumer cette douloureuse nature des choses -qui ne souhaite la paix et l'entente ?, les pacifistes et les européistes  choisissent lâchement de se raconter et de nous raconter que la paix perpétuelle est possible et qu'on vous l'imposera, au besoin contre votre volonté.

A l'instar de toutes les utopies visant à plier la nature humaine, celle-ci finira mal mais non sans avoir semé le malheur et la misère.

Si le conflit intrinsèque aux relations internationales était assumé, l'Euro serait dissous de suite. Mais non. Donc l'horreur économique va continuer, au nom de la paix européiste imposée de force. Jusqu'à l'explosion ou la soumission.

La soumission, en effet, reste une option : la  Chine est soumise sans espoir de délivrance aux héritiers du communisme et, face à une problématique de souveraineté pas si éloignée de la nôtre, en Amérique, les États du Nord ont soumis les États du sud.

En attendant, on peut regarder cette vidéo de 2009 qui n'a rien perdu de sa saveur :


L'UERSS démasquée par jeunespourlafrance




Aucun commentaire: