vendredi, juillet 10, 2015

Polony chez Bilger




Polony chez Bilger

Je suis perplexe, c'est le moins que je puisse dire, sur les idées économiques de Natacha Polony. En revanche, ce qu'elle dit sur la géographie et la beauté de la France, son horreur des abords des villes ravagés par les centres commerciaux (1).

Ce qu'elle dit sur nos politiciens tombent pile-poil dans ce billet.


****************
(1) : je ne suis pas très vieux, pourtant, j'ai vu cette destruction. Avant, il n'y a pas si longtemps, on abordait une ville par les champs, puis les premières maisons espacées et, petit à petit, le réseau de rues se densifiait. Maintenant, on aborde les villes par le MacDo et le Leclerc.






Aucun commentaire: