mardi, août 18, 2015

N'essayez surtout pas une voiture avant de l'acheter

Don’t test drive a new car before buying it

J'aime bien ce site Marginal Revolution. Il a souvent des opinions à contre-courant.

Bien sûr, son opinion qu'il ne faut pas essayer une voiture avant de l'acheter parce que le test est peu probant et qu'il vous implique émotionnellement est contestée, comme vous le lirez dans les commentaires de l'article.

Néanmoins, cela mérite tout de même réflexion : Mc Laren a récemment débauché des ingénieurs de Ferrari et la première chose qu'ils ont apprise, c'est qu'il fallait que l'achat se décide dans les cinq premières minutes, que le client ne devait pas avoir le temps de réfléchir, que les qualités dynamiques de la voiture, c'est très bien, mais que le client devait déjà être décidé une fois assis dedans.

Et cela se comprend très bien : l'achat de 95 % des voitures actuelles est hautement irrationnel. Si l'achat était rationnel, on ne verrait sur la route que des Dacia.

Il n'y a rien dans une Audi, en termes de service rendu, qui justifie qu'on la paye quatre ou cinq fois plus cher qu'une Dacia. A plus forte raison une Ferrari.

Mais l'homme n'est pas que froideur et calcul, et c'est très bien ainsi.

Notons qu'un spécialiste des sciences sociales nous dirait que les caractéristiques, non-rationnelles au premier abord, de l'achat d'une automobile, comme afficher son statut et son revenu, projeter de soi une image, peut avoir une utilité. Pas seulement pour soi, pour les autres aussi.

En croisant un 4x4 allemand noir aux vitres teintées immatriculé 75, je sais sans erreur possible que j'ai affaire à un gros con (à ou une grosse conne, ne soyons pas sexistes). C'est infaillible. Avec la mort, c'est une des rares certitudes dans la vie.



Aucun commentaire: