vendredi, novembre 13, 2015

England and the aeroplane (D. Edgerton)

Livre étrange d'un historien qui ne se cache pas d'être de gauche et de vouloir rétablir certaines vérités selon lui masquées par la droite.

Sa thèse centrale est que, contrairement à la légende d'une Grande-Bretagne arriérée sauvée par quelques scientifiques de génie, l'Etat anglais est profondément technophile et l'aviation n'existerait pas sans la guerre et les aides de l'Etat qui l'accompagnent.

Je suis d'accord : l'aviation civile n'a commencé à prendre son autonomie que dans les années 70, soit au bout de sept décennies d'existence de l'aviation. Même les sympathiques petits aéroclubs étaient vus comme des fabriques de pilotes militaires potentiels.

Aucun commentaire: