samedi, novembre 21, 2015

La preuve par l'image qu'ils n'ont rien compris et que rien n'a changé

Il y aurait une longue exégèse à faire des slogans stupides sur cette pancarte.

Chaque ligne semble avoir gagné un concours de niaiserie. Pourtant, je laisse mes lecteurs méditer ce panneau. C'est une de ces fois où la connerie déborde tellement de partout que seul le silence s'impose.

En tout cas, je serais djihadiste, je serais pris d'un incontrôlable fou rire, peut-être même que j'en mourrais. Mais, comme je suis français, ça me donne envie de pleurer.







Aucun commentaire: