mercredi, décembre 23, 2015

«Le pays saura qu'il est défendu»

«Le pays saura qu'il est défendu». Cette phrase de Clemenceau m'obsède car elle la clé de nos problèmes. J'en ai déjà fait un billet en 2009.

Aujourd'hui, les Français savent qu'ils ne sont pas défendus. Pire, ils savent que ceux qui les attaquent le plus fort, dans leur culture, dans leur histoire, dans leur mode de vie, dans leur peuplement, dans leur fierté, dans leur souveraineté, sont ceux dont la raison d'être est de les défendre.

C'est toute la caste dirigeante qui les trahit.

Or, comme disait De Gaulle, la défense du pays est la justification de l'Etat.

Si l'Etat ne défend pas le pays, les impôts sont du vol, les lois une tyrannie, la police une milice partisane, la justice un instrument d'oppression. C'est bien ce que nous vivons aujourd'hui, que beaucoup de Français sentent confusément et que d'autres comprennent beaucoup plus consciemment.

Aucun commentaire: