mercredi, décembre 16, 2015

L'horreur islamiste

Au paroxysme de la barbarie et de l’impuissance

*********
Selon une information de la presse britannique, l’Etat islamique Daesh aurait franchi un nouveau palier dans l’horreur en ordonnant l’exécution d’enfants trisomiques ou handicapés. Comment imaginer pire, dans l’ordre de la barbarie ? Que dire, que penser devant un tel niveau d’atrocité ? A quels souvenirs abominables de l’histoire cette information renvoie-t-elle et à quel mot ? Je l’ai trouvée par hasard sur Internet, dans l’indifférence absolue de notre glorieuse classe politique, tout à ses calculs élyséens, et de notre sublime monde médiatique qui a bien d’autre chats à fouetter. Le silence des défenseurs des droits de l’homme, les intellectuels humanistes, des chantres du droit d’ingérence, a quelque chose de glaçant, de monstrueux. Outre-Atlantique, M. Obama ne cesse de répéter « je vais écraser Daesh ». Il n’écrase rien du tout.
*********

Où sont-ils, les antifascistes avec 70 ans de retard ? Ils sont soudain très silencieux. En revanche, pour dénoncer le faux péril du FN, là, on les entend.

Remarquez bien que, si l'EIIL tue les trisomiques après la naissance, nous les tuons avant. Il y a comme une parenté qui explique probablement notre indifférence. Toujours la Matrice.

Aucun commentaire: