mercredi, mars 09, 2016

Défense civile : l'armée a tort

Je lis plusieurs articles dans les journaux sur le thème « l'armée se félicite de son rôle dans l'opération Sentinelle ».

Cela ne me semble pas très futé.

L'opération Sentinelle est un désastre en terme d'utilisation des moyens : employer des militaires professionnels à faire de la garde statique alors qu'ils devraient plutôt s'entrainer pour rester au top niveau, ce n'est pas un sommet d'intelligence.

Et quand surviendra le prochain gros attentat, que l'opération Sentinelle n'empêchera pas (le militaire a entre autre particularité d'être en uniforme : le moindre terroriste même con comme un balai sait le repérer de loin), le discrédit qui touchera le gouvernement et la police touchera aussi l'armée. J'ai du mal à trouver qu'il y a de quoi se féliciter.

Pour l'armée, l'opération Sentinelle, c'est perdant-perdant, qu'il y ait un attentat ou qu'il n'y en ait pas.

Bref, je ne comprends pas bien où sont les raisons de réjouissance. Mais je n'ai pas fait Saint Cyr.

Si quelqu'un veut bien m'expliquer ...

Aucun commentaire: