mercredi, mars 16, 2016

Impôt à la source : une réforme liberticide

Impôt à la source : une réforme liberticide

**********
Indolore, acceptabilité : les grands mots sont avancés et révèlent la véritable intention de la Puissance publique. Pour parler en termes clairs, en changeant l'axe de la lame de la tondeuse, le mouton sera d'autant plus coopératif. Pour parler en termes de science politique, le prélèvement à la source peut devenir une grandiose opération d'enfumage qui masquera, pour des millions de citoyens, la vraie charge publique.

Autrement dit, prélever en amont c'est s'assurer d'avoir l'aval de celui qui paye et ne comprend plus le schéma d'ensemble. C'est donner quitus aux gouvernants pardelà les errements éventuels de leurs gestions.

[…]

En fait, la retenue à la source pose une vraie question de société: en étant soidisant débarrassé mensuellement ET passivement de l'impôt sur le revenu, le citoyen ou la citoyenne gagnerait en pseudo-confort de vie. Il pourrait dépenser son net à payer post fiscalité. Soit. Alors, pourquoi pas une retenue à la source des loyers? Bien au-delà des systèmes de prélèvements bancaires actuels qui sont récusables. Tout ceci est un bouillon de culture pour l'irresponsabilité et éloigne le citoyen de sa bonne capacité à gérer ses propres affaires. Et surtout, il l'éloigne de la capacité à bien «ressentir «ce que lui coûte la sphère publique.
**********

Etant farouchement libéral (mais pas libertaire), je suis outré par cette mesure dont Archer explique très bien les tenants et aboutissants.

De plus, je trouve que les employeurs en savent toujours trop sur la vie privée de leurs employés. Tout ce qui est en dehors du contrat de travail ne les concerne pas. Renforcer ce viol de l'intimité sous un prétexte fumeux est une belle saloperie.

Nous sommes dans une société de plus en plus invasive, pour ne pas dire totalitaire, et nous n'avons aucune garantie (c'est même plutôt le contraire) que les entreprises ne participent pas de bon coeur à cette évolution.

Ceux qui approuvent la retenue à la source pour cause de modernité et de facilité sont des imbéciles qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, qu'ils ont même fort court.




Aucun commentaire: