dimanche, mars 06, 2016

Une catastrophe qui viendra pour ainsi dire tout résoudre ...

C'est bien parti (c'est-à-dire mal parti) pour qu'en 2017, soient élus Hollande, Sarkozy ou Juppé.

Il n'y a rien à espérer de la classe politico-médiatique et rien non plus à espérer de l'expression politique des Français.

La citation de Chantal Delsol que j'utilise souvent éclaire notre avenir :

*************
L’incapacité d’agir, l’attitude qu’on dit velléitaire ou attentiste, aura les mêmes conséquences pour un peuple que pour un individu, pour un gouvernant que pour un particulier. Si votre enfant ne fait rien à l’école et que par pusillanimité ou par paresse ou par indifférence, vous ne tentez pas de réagir, ce sont les événements qui décideront à votre place : l’enfant sera finalement renvoyé, par exemple. Autrement dit, si vous ne menez pas votre destin, c’est votre destin qui vous mènera par le nez. Il en va de même pour un pays. A force de mettre au pouvoir des gouvernements attentistes et pusillanimes, il se produira je ne sais quelle catastrophe qui viendra pour ainsi dire tout résoudre.
*************

Quelle catastrophe ?

Je ne crois pas à l'apocalypse qui fait amasser des boites de conserve aux survivalistes. En revanche, une bonne petite catastrophe des familles, c'est assez plausible.

Jusqu'à il y a peu, j'anticipaisune catastrophe budgétaire, à la grecque, assortie de la chaotique dissolution improvisée de l'Euro. La combinaison taux négatifs plus helicopter money est une magnifique recette pour accroître la vulnérabilité de nos économies.

Mais, depuis quelques, le spectre des catastrophes possibles augmente : catastrophe migratoire,  catastrophe guerrière, catastrophe terroriste ...



Aucun commentaire: