lundi, avril 04, 2016

Bayrou est bien le mol étron qu'on imagine

04/04/2016 - 13:49
"On peut depuis chez nous, faire la loi pour d'autres sociétés que les nôtres ?" a-t-il questionné sur BFMTV.
Elisabeth Badinter a fait carton plein à droite et à l'extrême-droite avec ses propos sur la "mode islamique", tentation de certaines grandes enseignes de prêt-à-porter. Selon elle, il s'agit d'une "régression du droit des femmes." Si les Républicains ont applaudi la sortie, il reste François Bayrou pour prendre le courant inverse. Sur BFMTV, le président du MoDem s'est ainsi démarqué : "Il y a des moments où j’ai l’impression qu'en Occident, nous ne regardons que nous-mêmes" avance-t-il. "Il y a des centaines de millions de femmes dans le monde qui vivent selon les coutumes qu’on appelle l'islam, ou islamique - je ne sais pas si les deux mots on le même sens. Elles vivent comme ça dans leurs sociétés à elles. Eh bien, que la mode s’y intéresse, comment voulez-vous que ça ne soit pas le cas ?"
Et de poursuivre : " Du fait que la mode s’y intéresse, peut-être y a-t-il une ouverture, une autre manière de voir les choses ? Quelque chose qui n’est plus seulement dans l’enfermement ? Moi, c’est une polémique que je ne comprends pas bien. On peut depuis chez nous, faire la loi pour d'autres sociétés que les nôtres ?"
Le maire de Pau est aussi revenu sur une autre phrase de la philosophe : "être traité d’islamophobe est un opprobre, une arme que les islamo-gauchistes ont offerte aux extrémistes" expliquait-elle. François Bayrou a vertement répondu : "Je ne sais pas si on se rend compte ce que ce genre de phrase a comme signification pour des croyants sincères. (...) Cela débouche sur quoi, 'je suis islamophobe' ? Cela débouche sur les guerres de religion, c’est ce que veulent les extrémistes !"

Aucun commentaire: