vendredi, avril 01, 2016

Une croyance profonde en l'inaction

Piqué le Fig Mag :

**********
Il y a plus de vingt ans, le philosophe Paul Thibaud parlait en ces termes de François Mitterrand, qui achevait son second septennat :

« Il y a chez cet homme, dont le projet de gouvernement a échoué, une croyance profonde en l’inaction, dans la vanité de l’action, une tendance à réduire la politique à un faire croire, à l’art de conjurer les événements en leur opposant des mises en scène, des gestes.
**********

Quel François ?

Aucun commentaire: