jeudi, mai 12, 2016

Juppé et Lemaire, candidats de la continuité de la décadence

Eric Verheaghe explique très bien que Juppé et Lemaire (et Hollande) sont les candidats de la continuité, donc de la continuité de la décadence :

Juppé et Lemaire, candidats du gouvernement profond

Vous allez me dire que tout le monde le sait ou, au moins, le devine. De même que ceux qui ont voté pour « Le changement, c’est maintenant » savaient qu’absolument rien n’allait changer.

Mais justement, c’est ce qui fait la force de Juppé : combien de Français préfèrent la tranquillité de la paralysie, la quiétude de la mort, au stress de la révolution ? Peut-être une majorité de ceux qui vont voter.



Aucun commentaire: