lundi, juin 27, 2016

Le mythe du gouvernement des experts

A l'occasion du Brexit, resurgit un vieux mythe empoussiéré : le gouvernement des experts.

Ah, ça serait tellement mieux si, loin du peuple embiéré à front de boeuf (dixit BHL) et des violences politiques, les décisions se prenaient discrètement, dans l'atmosphère feutrée des ministères, entre gens de bonne compagnie, tout bardés de diplômes comme il faut, et trainant leur grisaille déprimante dans les mêmes cocktails.

Bien sûr, c'est une idée idiote, dont l'inanité a été démontrée mille fois : il n'existe pas d'hommes supérieurs sachant mieux que les autres faire de la politique. Il n'existe pas de diplôme de bon gouvernant. La seule bonne méthode, c'est d'essayer des hommes et de changer de gouvernement et de politique si ça ne marche pas.

Mais si toutes les idées idiotes mouraient parce qu'elles sont idiotes, ça se saurait. C'est pourquoi le mythe du gouvernement des experts survit.

D'ailleurs, c'est ainsi qu'est gouvernée la France depuis 1984 et le « tournant de la rigueur ». C'est pourquoi les Français ont l'impression que voter ne sert à rien : ils votent à droite, ils votent à gauche et c'est toujours la même politique des experts : social-clientéliste, étatiste,  bureaucratique, capitaliste de connivence, immigrationniste, européiste.

C'est aussi cela que le Brexit remet en cause. Et Trump aussi.

Les politiciens français, notamment à droite, seraient bien avisés de recommencer à faire de la politique. Mais je ne suis même pas sûr qu'ils sachent encore comment on fait.

Aucun commentaire: