mercredi, juin 15, 2016

L'islam vu par Bob Marchenoir

Trouvé ici.

**********
J'ai oublié une chose dans les causes [du déni de l'islamisme] : la peur et l'incompréhension.

Et une autre dans les remèdes : la vérité. La vérité me paraît être la grande victime de ce temps.

Les musulmans sont pires pour une raison très simple : l'islam est à l'origine une religion de bandits. C'est pour cela qu'il a été créé. Pour servir d'idéologie à une bande de malfaiteurs militarisés. Toutes les obligations de l'islam se comprennent très bien dans cette optique : il s'agit d'obtenir la soumission sans conditions au chef, d'endurcir les troupes pour supporter les rigueurs du désert, de les exciter au combat, de faire miroiter l'espoir du butin et des captives, et de terroriser les clans rivaux. Le moins qu'on puisse dire est que cela marche, encore aujourd'hui...

L'islam n'est pas une religion, c'est une anti-religion. Les religions gomment les mauvais penchants de l'homme ; l'islam les sanctifie et les excite. On comprend l'attrait qu'il a toujours exercé. Un religion qui non seulement permet, mais encourage le vol, le viol, le meurtre, l'intimidation, les menaces, le mensonge, la paresse... Une religion qui permet au dernier des derniers, au plus pauvre, au plus idiot, au plus laid, au plus malhonnête, au plus paresseux, d'exercer sa domination sur des millions d'hommes, et surtout de satisfaire à bon compte ses penchants sexuels... C'est une offre qu'on ne peut pas refuser ! C'est trop beau pour être vrai !
**********

Cela m' a amusé car, style Marchenoir à part, c'est très proche de l'analyse de l'islam par Saint Thomas d'Aquin. Nihil novi sub sole.

Aucun commentaire: