vendredi, juillet 29, 2016

Guerre contre le terrorisme musulman : vive le FLNC !

Vive le FLNC ! Je ne pensais pas que j'écrirais cela un jour.

Texte mal écrit mais plein de vérité :

Terrorisme : on sacrifie les victimes pour ne pas avoir à livrer bataille aux bourreaux

Pour le reste, je vous laisse avec Bruno Bertez :

***********
Dans un communiqué reçu mercredi à la rédaction Corse-Matin d’Ajaccio, les clandestins du FLNC du 22-Octobre reviennent sur les attentats islamistes commis ces derniers mois en France et dans le monde.

L’organisation adresse un triple message en s’adressant « aux musulmans de Corse », « aux islamistes radicaux de Corse » et « à l’Etat français ».

Aux premiers, le FLNC demande de « prendre position en manifestant à nos côtés contre l’islam radical (…) en nous signalant des dérives que vous constateriez chez des jeunes désoeuvrés, tentés par la radicalisation ».

Les clandestins en appellent à la « communauté de destin » pour « vaincre l’EI » si ce dernier revendiquait des actions « sur notre sol ».

S’adressant aux « islamistes radicaux » qualifiés de « prêcheurs de la mort » : « Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas (…) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme. »

Enfin, les militants du 22-Octobre pointent la responsabilité de l’Occident – et donc de la France – dans la situation actuelle au Moyen-Orient.

« Il faudra que la France cesse sa propension à intervenir militairement et vouloir donner des leçons de démocratie à la terre entière si elle veut éviter que les conflits qu’elle sème à travers le monde ne reviennent comme un boomerang sur son sol. »

Commentaire de Bruno Bertez

Cela fait quelque temps que l’idée me travaille de produire un texte encore plus scandaleux que d’habitude sur ce thème du terrorisme et des réactions qu’il suscite ou ne suscite pas. On ne met pas assez en avant l’opposition qu’il y a entre le comportement « mâle » de nos agresseurs et le comportement résigné, « féminin » de nos dirigeants.

Mon idée scandaleuse est que de multiples indices donnent à penser que nous sommes pris dans une guerre entre d ‘un coté les Hommes, les vrais, les virils, ceux que nous avons tous admirés quand nous étions gamins en quête de modèle pour forger notre personnaité et les femmelettes. Les islamistes sont les Hommes; nous sommes les femmelettes.

La connotation sexuelle est omniprésente dans la guerre contre les islamistes, viols, femmes voilées donc intouchables, homophobie, refus de distractions « girly », refus des comportements dominés par la séduction et la danse des gamettes etc. Je pense que vous m’avez compris.

Je vais insister.

D’un côté il y a les hommes, les vrais, virils ceux qui protègent leurs femmes et les enfanst et leurs biens et de l’autre il y a les « girly men » comme disent Schwarzenegger ou John Wayne. Ces femmelettes plus ou moins sexuées qui ne savent plus faire la différence entre ce qu’ils sont et ce qu’ils ne sont pas, entre leurs ennemis et ceux qui sont leurs semblables.

Les occidentaux sont gagnés par les comportements féminins, comportements de séduction, avec priorité au « plaire » plutôt qu’au « faire », au « séduire » plutôt qu’au « produire ».

Notre mode de sélection des élites est féminin, elles doivent plaire, séduire, être élues ! Nous n’avons plus de chefs [cela fait longtemps que je vous ai dit que François Hollande est une femme qui complote avec ses copines].

Il y a les hommes qui prennent, gagnent et de l’autre ceux qui méritent, qui recoivent. Nos société sont submergées par les inversions de valeurs « homos ». Pas de poil, pas de barbe, parfums etc. Pas celles des homos femmes, non celle des invertis masculins, ceux qui singent les femmes. C’est une sorte de contagion, un peu comme si cela déteignait. Savoir si c’est l’homosexualité qui produit la culture « homo » ou l’inverse est une question pour un autre jour.

Les islamlistes que nous rencontront dans le cadre de la guerre sont des hommes, des barbus, des gens qui affirment haut et fort leur virilté guerrière, leur caractère héroique qui va jusqu’au sacrifice de la vie. Il y a un lien que nous ressentons tous intuitivement entre avoir peur, ce qui est féminin (quoi que l’on en dise) et l’opposé, se battre, tuer et risquer sa vie.

Inutile de crier et de nous condamner si nous rappelons que dans les temps anciens, l’insulte pour un homme lâche et peureux était : « Espèce de pédé ! ». Je pense que l’islamiste montre qu’il est un homme, un mâle et « qu’il en a ». Combien dérisoire et décadent doit lui sembler le ridicule affrontement en cours entre Morandini et Fogiel !

C’est aussi une donnée importante dans l’appel, l’attrait que les jihadistes exercent sur les jeunes mâles. Ils ont droit à je ne sais plus combien de « vierges ». La motivation des jeunes des quartiers et des caids est plus liée à la sexualité qu’à la discrimination sociale [entièrement d'accord : voir les videos d'Aldo Sterone sur l'islam comme machine à mettre les jeunes sous pression en générant une énorme frustration sexuelle].

L’identité, on l’a en étant un Homme, on l’a dans le regard de la femme, de préférence soumise. Dans son admiration. Dans son respect. La femme non voilée manque de respect à son homme dans la société islamique. On la tient soumise, mais on la protège.

J’ai écrit il y a quelques mois un texte qui fait ressortir cette composante sexuelle, cette recompense par la disposition des femmes. Entendez nous bien, nous ne parlons pas de privation sexuelle, de frustration, cela c’est bon pour nous, qui consommons du sexe, non je parle du sentiment de fierté que l’on a d’être un homme dans le regard des femmes ou dans leur possession . Ce qui est sublimé, ce n’est pas le besoin sexuel, non, c’est ce qui est au dela du besoin sexuel et qui nous domine tous, nous les hommes, c’est le rapport au phallus, à son symbole, en avoir ou pas.

Le phallus des femmelettes ou des hommelettes n’est plus mâle, c’est un phallus en creux et cela les guerriers le refusent. Je soutiens que ce que ces gens refusent, barbares, primaires et tout ce que l’on veut, c’est la féminisation de nos sociétés. Et ceci explique beaucoup de cibles, beaucoup de déclarations, beaucoup de revendications et beaucoup de rituels. Dans la féminisation il faut inclure la soumission à l’Avoir, à la consomation et l’aliénation dans le tout le monde il est beau , il est gentil, dans les bisounours.. ….Il y a un lien entre violence et masculinité.

La réponse du FLNC est une réponse de Mec, d’homme, aux islamistes, elle se place sur le même terrain , pas celui du politiquement correct, mais celui de l’éternel masculin. Celle de la fontion du mâle qui est de défendre son bien, sa propriété, sa femme, ses enfants.

Notez la force de la proclamation qui fait référence à « notre sol ».

C’est la seule bonne réponse, vive le FLNC du 22 Octobre.
***********

Aucun commentaire: