vendredi, juillet 29, 2016

Les naufrages mégalomaniaques de la technostructure française

Après le Crédit Lyonnais, France Telecom, Areva, maintenant, EDF et Airbus :

Nucléaire : le risque d'un désastre financier

Comment Airbus a cessé d’être français

C'est cet abruti de Jospin, toujours au nom de cette saloperie d'« Europe », qui a donné le manche d'Airbus aux Teutons et donc aux Américains, au moins partiellement.

Aucun commentaire: