dimanche, juillet 17, 2016

L'étrange apathie des Français face au terrorisme musulman

Alors qu'à l'occasion de la construction du moindre aéroport se créent des dizaines d'associations et de groupuscules qui font chier le monde en long, en large et en travers, le bilan des attentats musulmans en France dépasse les deux cents morts en un an et demi sans susciter la moindre réaction notable des Français : pas d'associations pour protester et exiger des comptes, pas de manifestations de colère.

Rien que des trucs mous : des marches de tapettes et des tweets de lopettes.

Or, cela reflète de moins en moins l'état d'esprit des Français tel qu'on peut le saisir au détour de conversations ou de sondages (qui, certes, valent ce qu'ils valent).

Le gouffre entre l'opinion intime et l'expression publique me paraît béant et recèle une part de mystère. Toutes les explications que je connais (police de la pensée, endoctrinement, mensonges des médias etc.) me paraissent insuffisantes à expliquer ce hiatus.

Je m'interroge.

Aucun commentaire: