mardi, août 16, 2016

Jean-Louis Harouel : « Les femmes qui portent le burkini sont des militantes »

Jean-Louis Harouel : « Les femmes qui portent le burkini sont des militantes »

Dans la ligne de ce billet Le plus grand danger de l'islam, ce n'est pas le terrorisme :

*************
Notre pays est actuellement en guerre, et s'il ne veut pas être vaincu dans cette guerre, il doit savoir contre qui et contre quoi il se bat. Pour ne pas perdre une guerre, il faut impérativement nommer l'ennemi. Or, en l'espèce, celui-ci est double: d'une part les djihadistes violents qui massacrent dans notre pays; et d'autre part, les djihadistes «civilisationnels», qui oeuvrent inlassablement à rendre toujours plus présents sur notre sol leur civilisation, leurs règles et leur mode de vie. À moyen et long terme, le plus grand danger pour les Français est la conquête feutrée de la France par le djihadisme civilisationnel, conquête qui s'opère au nom des droits de l'homme. Les femmes qui portent des vêtements de bain islamiques sont des militantes de la conquête de notre pays par un groupe humain porteur d'une civilisation antagoniste. Cet été, les plages sont la nouvelle partie de notre territoire que visent à s'approprier les islamistes.
*************

Ce que je redoute le plus, c'est l'attirance de la classe dirigeante pour l'islam.

Des types comme Juppé sont simplement des naïfs et des imbéciles, des idiots utiles de l'islamisation.

Mais, d'autres, plus futés, doivent considérer cyniquement que l'islam est un excellent moyen de contrôle de la population et permet de se débarrasser de l'encombrante démocratie, si pénible pour nos élites (rendre des comptes, convaincre, céder le pouvoir etc. Quel calvaire !)





Aucun commentaire: