vendredi, décembre 30, 2016

Euro : gesta Dei per Italicos ?

L’Italie doit sortir de l’euro. Il y a urgence si elle veut sauver son économie.

Par l'emprise de l'Etat sur la société, par la sclérose de son système politique et par la nullité abyssale de sa classe dirigeante, politiciens, journalistes et faiseurs d'opinion confondus (bien entendu, c'est à dessein que je n'emploie pas le mot « élites »), la France a perdu la maitrise de son destin (1).

Je recherche donc à l'extérieur les signes d'un changement qui pourrait avoir le même effet positif que les décisions salutaires que nous ne prenons pas.

Trump, le Brexit, le référendum Renzi sont de ces signes.

La lutte au sein du patronat italien, petits patrons pour sortir de l'Euro, grands patrons pour y rester, pèsera peut-être plus lourd sur le destin de la France que l'élection en 2017 d'un de ces politocards qui se valent tous dans la nullité.

***************
(1) : j'ai été marqué par Les fossoyeurs de Pertinax (Les fossoyeurs T. 1 (Pertinax) et Les fossoyeurs T. 2 (Pertinax). J'y vois de nombreuses analogies contemporaines.







Aucun commentaire: