lundi, janvier 30, 2017

Trump secoue le cocotier

Trump remplit rapidement les espoirs que les conservateurs authentiques ont mis en lui.

Résumons : dix jours de Donald Trump.

Bref, Trump fait ce qu'il annoncé : « Donald Trump est le président du premier degré : il fait ce qu'il a dit qu'il ferait ».

Il le fait en ne raisonnant plus en termes individualistes et moraux, le bien et le mal, le gentil et le méchant, mais en termes collectifs et politiques, nos alliés et nos ennemis :

Pamela Anderson, les migrants et la politique spectacle

La façon « ancienne » (c'est-à-dire celle d'il y a dix jours) de raisonner en termes moraux porte en elle la dissolution de la politique et donc des nations. C'est pourquoi elle va de pair avec le mondialisme.

Et c'est pourquoi les anti-Trump sont si délirants : leur raison d'être « Je suis toujours du coté du Bien » s'écroule si on cesse de présenter les choses du monde en termes de bien et de mal. Ca vous amuserait, vous, que votre raison d'être s'écroule, surtout si vous êtes un narcissique comme tous les gauchistes ? Mettez vous à leur place.

Evidemment, ça les secoue : Trump v. the Borderless Left. For progressives, the universe of victims is infinite.

Et Scott Adams s'amuse :

Be Careful What You Wish For (especially if it is Hitler)

*********
Now you have literally millions of citizens in the United States who were either right about Trump being the next Hitler, and we will see that behavior emerge from him soon, or they are complete morons. That’s a trigger for cognitive dissonance.

[…]

Lately I get the feeling that Trump’s critics have evolved from expecting Trump to be Hitler to preferring it. Obviously they don’t prefer it in a conscious way. But the alternative to Trump becoming Hitler is that they have to live out the rest of their lives as confirmed morons. No one wants to be a confirmed moron. And certainly not after announcing their Trump opinions in public and demonstrating in the streets. It would be a total embarrassment for the anti-Trumpers to learn that Trump is just trying to do a good job for America. It’s a threat to their egos. A big one.
*********

The Canadian Option

*********
Now that I think about it, the Middle East has a lot of space too. Remind me again why Muslim countries are banning Muslim immigrants. Is it because they are Hitler?
*********

Enfin, les Echos titrent : Le décret Trump, une bourde planétaire. Quand on se rappelle avec quelle constance Les Echos se trompent sur Trump depuis le début, Donald peut rester serein.

C'est très bien, c'est très très bien.

Trump a deux problèmes :

1) Son manque d'appuis à Washington. Je vous en ai déjà parlé.

2) Son énergie. Je m'aperçois que ses ennemis ne désarmeront jamais. Il y a un gros noyau qui capable de rester pendant quatre ans sur le mode anti-Trump hystérique. Trump, qui est tout de même un septuagénaire, devra gérer son énergie pour ne pas se laisser bouffer par cette hostilité constante, sans pour autant s'isoler.

Pour le plaisir :

Aucun commentaire: