vendredi, mars 24, 2017

Eclatement de l'Euro : le Project Fear et la réalité

A l’intention des français inquiets d’une sortie de l’Euro et qui n’ont aucune raison de l’être

Je laisse à Jacques Sapir les arguments techniques, mais, vu en gros et de loin, il y a une bizarrerie à prétendre que le retour au Franc serait une catastrophe.

Comment le retour d'une liberté nationale, la liberté monétaire, pourrait-elle être une catastrophe ?

La liberté, on peut en faire bon usage. Si la Corse prenait son indépendance, tout le monde trouverait naturel qu'elle ait sa monnaie.

C'est pourquoi je crois qu'il y a chez les opposants à l'éclatement de l'Euro un non-dit très fort : que les Français laissés à eux-mêmes ne font que des conneries, qu'il faut les mettre sous tutelle. C'est une variante du regret qui taraude nos élites depuis trois siècles que les Français ne soient ni des Anglais ni des Allemands (même Pompidou, contrairement à De Gaulle, avait ce regret).








Aucun commentaire: