dimanche, avril 30, 2017

Prolétaires de notre pays, unissez vous !

Christopher Caldwell prédit qu'un jour un troisième homme unira les électorats de Le Pen et deMélenchon.

Cela peut sembler fantasmatique aujourd'hui mais n'est pas si difficile quand on y réfléchit. Qu'est-ce qui sépare ces deux électorats ?

1) L'immigration. Or, il y a chez tout immigré la tentation de fermer la porte derrière lui. C'est pourquoi, avec il est vrai beaucoup de tact et d'habileté, il serait possible de rapprocher les mélenchonistes des positions FN sur le sujet.

2) L'exercice du pouvoir. Mélenchon joue à la démocratie directe, mais ce n'est qu'un jeu, il n'a pas du tout la fibre participative, donc une combinaison anti-parlementaire autoritarisme / referendum lui irait très bien.

Il faut bien prendre plusieurs données : la France d'en bas est conservatrice parce qu'elle ne veut pas perdre le peu qu'elle a, elle est patriote parce que la patrie est un bien immatériel parmi le peu de biens qu'elle a et elle se détache de l'assistanat parce qu'elle pense qu'elle profite aux envahisseurs

Comme d'habitude, le plus gros obstacle à une évolution bénéfique est l'hallucinante médiocrité du personnel politique français. Médiocrité d'autant plus désastreuse qu'elle est au moins aussi morale qu'intellectuelle.


Aucun commentaire: