jeudi, juillet 06, 2017

Déjà, les idiots utiles du macronisme nous sortent le grand air de l'espérance trahie (ils se foutent vraiment de notre gueule)

"On attendait beaucoup de la révolution Macron, gare à la déception !", selon l'économiste Marc Touati

Dépense publique et fiscalité : « La révolution Macron attendra »

Pour oser prétendre qu'on attendait une révolution de Macron, il faut être le dernier des cons ou bien se foutre de la gueule du monde.

Bouzou et Touati, deux économistes qui n'auraient pas compris que Macron était un Hollande-bis avec un déguisement neuf ? Remarquez bien qu'aucune connerie n'est surprenante de la part d'un économiste.

Pour une appréciation plus exacte de la situation :

Au secours, le Hollandisme économique revient !

*************
Priorité donnée aux engagements européens sur la croissance, focalisation monomaniaque sur le droit du travail, dont chacun sait qu'il n'est au mieux qu'un levier parmi d'autres pour redresser l'activité: ce cocktail, inventé par Hollande, avait eu deux conséquences. D'abord, casser la croissance. Ensuite, gonfler les voiles des extrêmes, en particulier d'une extrême-gauche ultra-minoritaire dans le pays, mais ressuscitée par l'obsession de vouloir passer en force sur le Code du travail - suivant là encore une exigence de Bruxelles. Mais peut-être cette perspective de rester seul avec les extrêmes n'est-elle pas pour déplaire à Emmanuel Macron, dont chacun aura compris qu'il songe déjà à sa réélection en 2022.
*************

Et la droite la plus bête du monde a déjà commencé à donner dans le piège macronien. Bravo, les mecs !

Aucun commentaire: