samedi, juillet 01, 2017

La triple donation de la France

Je crois avoir déjà raconté cet épisode, mais comme il est parmi les plus extraordinaires de l'histoire de France, ça vaut le coup de le redire :

Nous sommes à Saint-Benoît-sur-Loire, le 21 juin 1429, vers 16 heures. Jehanne s’adresse à Charles :

« Sire, me promettez-vous de me donner ce que je vous demanderai ? » Le dauphin hésite, puis consent.

« Sire, donnez-moi votre royaume. » Stupéfait, il hésite de nouveau ; mais, tenu par sa promesse et subjugué par l’ascendant surnaturel de la jeune fille, il répond : « Jehanne, je vous donne mon royaume » (1ère donation).

La Pucelle exige qu’un acte notarié en soit solennellement dressé et signé par les quatre secrétaires du Roi ; après quoi, voyant celui-ci tout interdit et embarrassé, elle dit : « Voici le plus pauvre chevalier de France : il n’a plus rien. » Puis aussitôt, très grave et s’adressant aux secrétaires : « Écrivez : Jehanne donne le royaume à Jésus-Christ » (2ème donation).

Et immédiatement après : « Jésus rend le royaume à Charles » (3ème donation).

À partir de ce moment, Charles se décide à entreprendre la campagne du sacre.

« Si Charles VII et ses successeurs avaient compris, dira l’historien jésuite Jean-Baptiste Ayroles, ils auraient fait enchâsser le merveilleux parchemin dans l’or et dans la soie ; ils l’auraient entouré de pierres précieuses, car ils n’avaient pas dans leur trésor de diamants comparables. Ils l’auraient relu et médité tous les jours. Non seulement ils seraient aujourd’hui sur le trône, mais l’univers serait dans les bras de Jésus-Christ et ce serait la France qui l’y aurait placé. »

Aucun commentaire: