jeudi, août 24, 2017

François Zéro : mise au point théologique

Depuis ses déclarations folles (diaboliques ?) sur les immigrés (dont Laurent Dandrieu rappelle dans le Figaro qu’elles sont dans la continuité des papes précédents, mais plus extrêmes), le pape François Zéro se fait mitrailler mais je suis étonné de la relative mollesse des réactions théologiques. Voici un article de Causeur :

François, le pape qui ne savait plus être pape

*************
Le texte puéril du pape oublie complètement la théologie de la Rédemption et le problème du mal. Le Christ est venu pour nous racheter du péché et nous arracher au mal à condition que nous nous tournions vers lui et devenions l’un de ses disciples. Le Christ nous donne le salut si, agissant en toute liberté, nous choisissons de le suivre. Le pape devrait se soucier de l’âme et du salut éternel des migrants avant de se soucier de leur salut temporel. Il devrait donc exiger que ceux-ci se convertissent avant de poser le pied en Europe. L’Eglise catholique est encore riche, avec un peu de logistique et d’organisation, elle pourrait envoyer partout des flottilles chargées de curés et de moines convertisseurs. Le processus d’intégration serait accéléré, car on ne débarquerait sur les ports de la côte nord de la Méditerranée que des voyageurs chrétiens.
*************

Je sais que les théologiens ne se précipitent pas, ils ont les siècles pour eux. Il faudra peut-être attendre quelques semaines pour avoir une réponse argumentée.

Aucun commentaire: