dimanche, octobre 08, 2017

Faute d'amour

Un couple en train de divorcer a un fils de 12 ans. Aucun des parents ne veut s'en occuper, ils ont leur vie à reconstruire, ils ne veulent pas de boulet. Ils décident de le mettre à l'orphelinat, le fils entend la conversation en écoutant aux portes et fugue.

Le film prend prétexte de la recherche du fugueur pour nous dresser un portrait très noir de nos contemporains, qui passent leur temps à se prendre en selfie. Ce film est russe, anti-hollywoodien : pas de héros, ou si peu, pas de morale, pas d'espoir.

Un film poignant, glaçant. Un chef d'oeuvre. Le monde moderne ne sera pas châtié, il est le châtiment : ce film le montre en deux heures.









Aucun commentaire: