dimanche, février 18, 2018

Alain Wagner sur l'islamisation




Comme 99 % des spectateurs, je ne suis pas allé vérifier, comme il nous y invite, ce qu’Alain Wagner nous raconte. Je soupçonne de sa part une petite habileté rhétorique. Mais, pour ce que je connais, c'est juste. En tout cas, son exposé est très clair.

Je suis intéressé par les commentaires de barbus sous sa video : ils ont réponse à tout et, surtout, on y reconnaît le ton sentencieux immanquable de l'idéologie.

A la question « Pourquoi les dirigeants ne défendent pas l’Europe contre l’islamisation, voire la favorisent ? », Chesterton a déjà répondu en 1914 : le christianisme est exigeant avec les dominants alors que, au contraire, l’islam justifie leur domination. Autrement dit, l’islamisation est une facilité pour les dominants afin de garder leur pouvoir. Ou, au moins, un petit bout de celui-ci : c’est bien ce qui s’est passé lors de l’islamisation de l’orient. Les chrétiens et les juifs ont perdu leur liberté mais certains chrétiens et certains juifs ont servi les nouveaux maîtres avec profit.

Et puis, l’islam a cet argument, à mon sens faux et sans poids, mais qui séduit les imbéciles, les lâches et les arrivistes, que l’islam est dans le sens de l’histoire.

Quant aux peuples européens, ils ont plus envie de se défendre que leurs dirigeants (de nombreux signes le prouvent), mais ils n’ont ni l’énergie ni l’organisation. C'est le sida mental.











Aucun commentaire: