mardi, mai 01, 2018

La route sauvage

L'Amérique pauvre, qu'on n'aime pas forcément mais qu'on ne déteste pas. Des parents irresponsables (bientôt, Hollywood va nous sortir des films pour dire qu'un père, c'est bien, et le divorce, c'est mal. Je plaisante). Un gamin qui grandit tout seul. Un cheval. Cataclop, cataclop dans les magnifiques paysages américains.

Aucun commentaire: