samedi, mai 12, 2018

Pour Marin

Suite à ce billet (Aldo avait bien subodoré que « Kevin » était un adepte de la « religion de paix et d'amour ») quelques compléments :

Marin, l’autre héros français. Son histoire témoigne de plusieurs dénis français.

*********
Face à ces dénis de toute nature, aveuglement quant aux causes de l’agression, aveuglement quant à ses conséquences, aveuglement quant aux solutions à y apporter, Marin et sa famille sont restés dignes et héroïques, bien que très choqués par le verdict. Comme pour le colonel Beltrame, l’autre héros français, la foi a joué un rôle, notamment cette rencontre récente avec le Pape François, afin de se hisser à un niveau élevé d’engagement, de résistance à l’adversité, d’espérance et de courage face au réel, et même, d’aptitude au pardon.

On peut à l’inverse espérer que dans le naufrage du traitement social, médiatique, politique et judiciaire de cette affaire, l’auteur des coups, le coupable du martyre de Marin, n’aille pas pour parachever son parcours criminel, se radicaliser dans une prison dont on doute qu’elle puisse, de toute façon, à elle seule résoudre le problème qui se pose ici et qui concerne le dysfonctionnement de la société française tout entière.
*********

La vérité est toute bête et il faut la dire sans hésiter. Depuis cinquante ans, avec la complicité passive et active de la branche française de l'hyper-classe mondialiste, et sans réaction de défense du peuple français,  des populations, et non des individus isolés, venues de pays de merde avec une religion de merde, se sont installées en France et s'y sont reproduites au point de transformer progressivement, par leur poids démographique devenu poids politique et social, la France en pays de merde.






Aucun commentaire: