mercredi, août 15, 2018

Les technocrates, c'est notre calamité des sauterelles à nous

« Les villages du Tarn menacés par une nouvelle autoroute, résumé du mal français »

**************
Pour résoudre le problème d'un bassin d'emploi, la vitesse, la pollution et la destruction de l'environnement sont les premiers, voire les seuls remèdes envisagés. La ringardise tient lieu d'imagination à des élus, des chefs d'entreprise, des promoteurs immobiliers qui n'ont pas compris qu'à l'avenir les territoires comme ce petit morceau de Tarn seront des richesses convoitées pour leur rareté, pour leur silence, pour leur terre. La situation devient cocasse si l'on se souvient que dans le même temps les routes nationales sont soumises à une vitesse, ou plutôt à une lenteur de 80 km à l'heure qui pénalise les ruraux.
**************

Les technocrates, combinent deux caractéristiques qui donnent envie de les breumer instantanément et sans pitié :

1) Le mépris : la condescendance est affichée d'entrée. Le message est clair : « J'ai un beau diplôme d'intelligence, j'ai du pouvoir, j'ai le poids de la bureaucratie froide et impitoyable derrière moi, c'est déjà gentil de ma part de bien vouloir m'apercevoir de ton existence, vermisseau ».

2) Le conformisme : une absence d'imagination à toute épreuve, une lâcheté d'acier (« Fort avec les faibles, faible avec les forts », c'est leur devise), une méconnaissance sans remède des réalités. Notre ami de Campagnol fait ses chroniques de leur profonde bêtise.

Les deux séparément seraient presque supportables, mais des abrutis qui prouvent depuis 40 ans leur incompétence et qui vous prennent de haut, ça fait beaucoup.

Comme Edouard Philippe est un prototype de techno de merde :



Aucun commentaire: