dimanche, janvier 13, 2019

Le sparadrap de Macron

Gilets jaunes : éclats de grenades, brûlures, membres arrachés… retour sur 82 blessures graves

GILETS JAUNES : LA JUSTICE EST LÀ POUR RENDRE LA JUSTICE. PAS POUR RÉTABLIR L’ORDRE Nous sommes dans une pure lutte de pouvoir et Macron évite la seule solution légitime pour la trancher : le retour devant le peuple (référendum, démission ou dissolution, tournant style 1983 à l'envers). Il est beau, le nouveau monde. Dans l'ancien monde, cette politique portait un nom : la tyrannie.

Je pense que la répression politique actuelle aura la peau de Macron, je ne vois pas un tyran se maintenir longtemps. Sa victoire me paraît très momentanée.

Il va y avoir des procès, des appels, des cagnottes et des pétitions, des cas vont remonter jusqu’à la CEDH et la France va être condamnée. Le feuilleton va traîner des mois, des années, ça va poursuivre Macron comme le sparadrap du capitaine Haddock. Cela va complètement le pourrir.

Objection (et motif d'inquiétude) : la Grèce. Après leur révolte infructueuse, les Grecs sont complètement désespérés et anesthésiés.

Ca, c'est plus marrant :



que ça :




Aucun commentaire: