jeudi, février 07, 2019

Désespérant

On apprend désormais que le compagnon de la responsable de la sécurité d'Edouard Philippe serait impliqué dans les histoires de contrat russe de Benalla.

Comment ceux qui ont un peu de cervelle ne désespéreraient-ils pas de notre système politique ?

Cela fait des mois que ces histoires trainent en parallèle des Gilets jaunes et toute la France d'en haut, police, magistrature, presse, presse surtout, opposition, est unie pour protéger et défendre le gouvernement Macron. Dans les deux cas, Benalla et Gilets jaunes, pas un pour parler pour la Justice, celle du J'accuse de Zola. Seuls quelques marginaux ...

Mais quel est ce système où les marginaux réclament la Justice et les ceux d'en haut défendent le crime, l'occultent, le dissimulent, parlent d'autre chose, font trainer ? C'est devenu ça, la France ? Une véritable république mafieuse ? Dirigée par des gens qui, d'un bout à l'autre de l'échiquier, indépendamment des étiquettes pour amuser le gogo, s'emploient à protéger les criminels ? Comment accepter d'être gouvernés par des gens qui ont perdu à ce point le sens de l'honneur ?

On nous dit : « Soyez sages, ne soyez pas violents, respectez la loi ».

La loi, c'est comme le reste : pour être respecté, il faut commencer par être respectable. Mais comment respecter des lois faites par gens qui nous montrent chaque jour qu'ils sont des margoulins ?

N'est-ce pas une oppression d'anthologie, subir la loi des délinquants ? Et c'est en France !

C'est à pleurer.

Dans un pays bien foutu, tout cela se terminerait en Haute Cour. On peut toujours rêver ...

Aucun commentaire: