lundi, mars 30, 2020

Cohn-Bendit ordonne à Raoult de « fermer sa gueule ».








Je suis très pessimiste sur notre avenir politique. Contrairement aux gens qui croient qu'après cette crise, plus rien ne sera jamais comme avant (sous-entendu, des évolutions bénéfiques), je crois au contraire que tout sera comme avant, en pire.

Un type comme Cohn-Bendit l'a bien compris : glavioter les Français à longueur de journées est un business sans risque et qui rapporte.




Aucun commentaire: