jeudi, mars 26, 2020

Le drame d'un monde pourri par les Intellectuels Idiots

Le débat autour de la chloroquine permet de mesurer à quel point l'omniprésence des Intellectuels Idiots (expression que je dois à NN Taleb) aux postes de pouvoir pourrit notre société, très concrètement. Car la réticence française vis-à-vis de la chloroquine va tuer des milliers de gens, peut-être des dizaines de milliers.

Pour une personne normalement intelligente, l'argument de l'asymétrie des risques est d'une telle évidence qu'il clôt le débat sur la chloroquine en dix secondes (j'ai testé !).

Il n'y a qu'un Intellectuel Idiot pour s'y opposer. Comme disait excellemment George Orwell « Proférer de telles idioties n'est pas naturel. Seul un intellectuel le peut ».

L'école française n'a jamais été une formation à la fantaisie et à la créativité. Depuis mai 68 et ses conséquences, elle est devenue une école de la conformité maximale. On en sort des gros bourrins pougneux, exemples parfaits d'Intellectuels Idiots, qui supportent très mal (et, bien entendu, ne comprennent pas) l'intelligence quand ils la rencontrent par hasard.

Macron et Philippe sont des imbéciles issus de cette formation.

On voit bien que ce débat engage certaines visions du monde, qui pèsent d'un lourd poids dans cette crise, sa gestion et ses conséquences :






(correction, première ligne de ma deuxième réponse : « grade », pas « grande »).

Aucun commentaire: